Taille du Texte: Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte

Glossaire

Artère

Vaisseau transportant le sang riche en oxygène À PARTIR du cœur. (Les veines transportent le sang appauvri en oxygène VERS le cœur.)

Capillaire

Vaisseau sanguin très ténu.

Cathéter

Dans le contexte de la procédure Closure, un instrument mince de 60 à 100 centimètres de long, conçu pour se déplacer dans la veine et la fermer en appliquant une énergie radiofréquence par le biais d’un groupe d’électrodes spéciales.

Closure

La procédure Closure est un traitement (chirurgie ambulatoire) réalisé à l’hôpital, en centre de chirurgie ou en cabinet médical. Une anesthésie est normalement utilisée pour endormir la zone de traitement. Le cathéter Closure est inséré dans la veine par une petite ouverture, souvent à l’aide d’une seule piqûre d’aiguille. Le cathéter applique l’énergie radiofréquence à la paroi veineuse, elle chauffe donc, s’affaisse et se ferme lorsque le médecin retire le cathéter de la veine. Comme toutes les autres interventions sur les veines,  la procédure Closure comprend des risques et des possibilités de complications. Les patients doivent consulter leur médecin afin de déterminer s’ils sont ou non candidats à cette procédure, et si leur état présente des risques particuliers.

Caillot

Sang coagulé. (c’est-à-dire une masse de sang épais et visqueux.)

Collagène

La principale protéine du tissu conjonctif. Il se rétrécit ou s’épaissit avec la chaleur.

Duplex couleur

Système d’échographie qui utilise la couleur pour indiquer la direction de la circulation sanguine. Plus particulièrement utile pour visualiser et évaluer à la fois les systèmes veineux profond et superficiel.

Compressothérapie 

Traitement conservateur de l’insuffisance veineuse. En général, il s’agit du port de bas de contention avec différents degrés de pression pour améliorer la circulation sanguine et réduire les symptômes causés par l’insuffisance veineuse. Ce traitement peut soulager temporairement les symptômes, cependant, il ne s’adresse pas à la cause sous-jacente de la maladie.

Veines profondes

Les veines de la jambe qui sont plus en profondeur et qui jouissent d’un bon soutien structural des os et des muscles adjacents. Elles renvoient le sang directement au cœur.

Thrombose veineuse profonde (TVP)

Formation ou présence d’un thrombus, ou caillot, dans une veine profonde.

Dilatation

Élargissement d’une veine dû à une augmentation de la pression interne.

Doppler

Instrument échographique qu’un technicien peut utiliser pour détecter la présence ou l’absence de circulation dans les vaisseaux sanguins.

Œdème

Gonflement ou inflammation causé par une accumulation de liquides. Se manifeste fréquemment dans les jambes ou chevilles des personnes souffrant d’insuffisance veineuse.

Efficacité

Efficacité.

Électrode

Dans ce contexte, le cathéter Closure comprend de multiples électrodes qui émettent une énergie radiofréquence pour fermer – ou occlure – la veine à traiter.

Endoveineux

L’intérieur d’une veine.

Hématome

Masse localisée de sang coagulé enserrée dans un organe, tissu ou espace.

Valves incontinentes

Voir Valves.

Vaisseaux incontinents

Vaisseau sanguin qui ne fonctionne pas correctement. Dans la plupart des cas, les valves ne se ferment pas complètement, entraînant une circulation inversée du sang, ce qui contribue à l’œdème et une douleur dans la jambe.

Ligature

Fermeture chirurgicale d’un vaisseau avec des sutures ou des agrafes.

Lumière

L’intérieur d'un vaisseau sanguin.

Mini-invasif

Assurance qu’un traitement crée le moins de dommage possible à la peau ou aux organes humains.

Microphlébectomie

Voir Phlébectomie.

Occlusion 

Fermeture d’un vaisseau.

Paresthésie

Engourdissement ou picotements souvent associés à la détérioration des nerfs sensoriels.

Veines perforantes

Veines qui servent de connexion entre les veines superficielles et les veines rofondes.

Phlébectomie

Varices qui se trouvent à ou près de la surface de la peau, et un traitement complémentaire de la procédure Closure. Intervention développée dans les années 1950, une phlébectomie consiste à retirer les veines malades par une série de petites ponctions ou incisions à l’aide d’une variété de crochets spécialisés. Cette intervention est généralement utilisée sur les varices qui se trouvent à ou près de la surface de la peau, et c’est un traitement complémentaire de la procédure Closure.

Phlébologue

Médecin spécialisé dans le traitement des maladies veineuses.

Prolapsus

Condition dans laquelle les valves des veines ne se referment pas complètement, permettant au sang de circuler dans la mauvaise direction.

Énergie radiofréquence

Énergie générant de la chaleur en stimulant les molécules présentes dans et autour des tissus. L’énergie RF peut être utilisée pour faire rétrécir, couper et/ou cautériser des tissus, suivant le réglage de la température et la fréquence.

Énergie RF

Abréviation d’Énergie radiofréquence.

Reflux

Circulation inverse. Le reflux contribue au développement des varices lorsque les valves des veines incontinentes des jambes laissent le sang redescendre vers les pieds au lieu de remonter vers le cœur.

Jonction saphéno-fémorale

Point d'intersection près de l’aine où la veine saphène rejoint la veine fémorale.

Veine saphène

La grande veine saphène est une grande veine qui va de la cheville à l’aine ; la petite veine saphène remonte à l’arrière de la jambe de la cheville au genou. Les problèmes avec les valves de ces veines contribuent souvent au développement de varices.

Sclérothérapie

Souvent utilisée comme traitement des veines superficielles de petit diamètre (1 à 2 mm), telles que les varicosités. Le médecin injecte un liquide, tel qu’une solution saline très concentrée, qui détruit l'intérieur de la paroi veineuse et la fait donc s’affaisser.

Varicosités

Petits vaisseaux sanguins proches de la surface de la peau qui apparaissent comme de minuscules lignes sinueuses violettes.

Stripping

L’ablation chirurgicale d’un vaisseau incontinent, historiquement considérée comme la norme pour le retrait des veines saphènes incontinentes. Le stripping d’une veine saphène consiste généralement à faire une incision dans la région de l’aine et à ligaturer le haut de la veine.  Un instrument ressemblant à une tige mince à extrémité bulbeuse est alors inséré dans la veine saphène et passé par le genou. Une autre incision est faite au-dessus du mollet. L’instrument de stripping est alors attaché à la veine et tiré par la deuxième incision.

Veines superficielles

Les veines qui se trouvent juste en dessous de la peau. Comme elles jouissent de moins de soutien des muscles et os adjacents, leurs parois peuvent développer des zones de fragilité et ces veines sont plus susceptibles de devenir variqueuses que les veines profondes.

Thermocouple

Un élément du cathéter Closure qui mesure la température et qui permet au médecin de savoir à quelle température précise le tissu est chauffé.

Thrombose

Formation ou présence d’un thrombus, ou caillot, dans un vaisseau sanguin.

Thrombus

Caillot de sang qui peut bloquer un vaisseau sanguin ou se fixer au vaisseau sans obstruer la lumière (c-à-d. l’intérieur du vaisseau sanguin.)

Ulcération

Formation d’un ulcère sur la peau.

Ulcère (veineux)

Lésion de la peau causée par une détérioration des tissus, généralement accompagnée d’inflammation et de nécrose (tissu mort).

Valves

Clapets de tissu dans les veines des jambes qui s’ouvrent et se ferment pour éviter que le sang redescende.

Valvuloplastie

Placement chirurgical d’une série de sutures le long de la base de la valve. Cela peut resserrer les éléments de la valve appelés « feuillets », réduire le diamètre de la veine et éviter un prolapsus. Une anesthésie générale est nécessaire, plus 3 à 6 jours d’hospitalisation postopératoire et un traitement de médicaments anticoagulants à long terme. Les risques comprennent une thrombose veineuse profonde, infection et ecchymose. Des taux de succès de 63 à 80 % ont été rapportés pour les patients souffrant d’insuffisance veineuse¹ primaire profonde.

Varices

Varices. lus courantes chez les femmes et chez les adultes de plus de 50 ans. Des veines avec des valves incontinentes qui sont allongées, dilatées, tortueuses, avec des poches et épaissies. On estime que 10 à 20 % de la population générale souffrent de varices. Elles sont plus courantes chez les  femmes et chez les adultes de plus de 50 ans2.

Veine

Voir vaisseaux veineux.

Sang veineux

Sang qui retourne vers le cœur pour s’y recharger en oxygène.

Insuffisance veineuse

Une mauvaise circulation du sang veineux des jambes et des pieds vers le cœur, souvent caractérisée par des symptômes comme les varices, des enflures, des douleurs, des changements de la peau et/ou des ulcères veineux. Causée par une sur-dilatation des vaisseaux veineux ou des valves endommagées, causant une stagnation du sang. Une thrombose veineuse profonde peut aussi être responsable de cette condition. Avec le temps, d’autres valves dans les veines se détériorent et le reflux veineux progresse rapidement.

Reflux veineux

Voir Reflux.

Vaisseaux veineux

Les veines qui transportent le sang appauvri en oxygène VERS le cœur. (Les artères transportent le sang riche en oxygène À PARTIR DU cœur.)

Δ Haut de page
 1 R. Kistner, Valve Repair and Segment Transportation in Primary Valvular Insufficiency; Venous Disorders, J. Bergan, W.B. Saunders 1991
2 A.Nicolaides, Venous Disorders; A Manual of Diagnosis and Treatment, W.B. Saunders, 1995